Jeu vidéo Test

Test – Serious Sam VR

Shoops
Ecrit par Shoops

Avant toute chose, ce test reprendra les titres :

  • Serious Sam VR : The Dirst Encounter
  • Serious Sam VR : The Last Hope
  • Serious Sam VR : The Second Encounter

Pourquoi ? Car simplement, les trois titres se ressemblent assez et empruntent le même univers. Seules leurs façons de jouer sont différentes. Donc on va survoler les trois épisodes en un seul et gros récap !

On va débuter par Serious Sam VR : The First Encounter !

La ou le titre de l’époque offrait un jeu bourrin et fluide sans aucun bémol. On se retrouve ici dans un titre bien moins énergique. La faute bien sure a la VR. Ici, pas moyen de courir dans tout les sens en mitraillant en même temps tout ce qui bouge pour finir sur un roquet jump calibré au poil de cul pour passer une bordure.

La source !

Dès les premières secondes, les nostalgiques reprendront leurs marques. Tout y est comme à l’époque. Rien n’a changé ! Et c’est donc dans cette campagne solo que l’on va devoir en découdre a coups de chevrotine et autres coups de tronçonneuse. Et comme le jeu le veut, pas de tuto, que du burinage. Et donc on tâtonne le titre maladroitement avant e prendre ces marques.

Les différences sont d’une part dans le contrôle de Sam. Mais aussi dans le déplacement. Car qui dit VR, dit vomissement assuré en car de déplacement abusif. Pour commencer, sachez que l’on pourra maintenant prendre deux armes en main afin de faciliter le titre grandement. D’une autre le déplacement se fera par téléportation. C’est le procédé actuel le plus encloein à ne pas faire vomir les joueurs partout.

On notera au passage que les armes ont subi un grand soin ce qui les rend encore plus attirantes que par le passé. Ajouté qu’un laser vous aidera a visé les ennemis vous chargeant non-stop au visage. Car dans un casque, difficile de fermer un oeil pour viser.

Ça va saigner.

On retrouve donc un principe plutôt simple. On se téléporte, on flingue, on téléporte et on flingue encore. Le tout de niveau en niveau avec des ennemis de plus en plus puissants demandant de plus en plus de réflexes. En parlant de réflexe, on est sur HTC Vive, donc on peut aisément bouger et profiter d’un périphérique à 360 degrés. Ce qui nous a fallu plusieurs fois de frapper dans le décor… Heureusement sans casse.

Coté de l’IA et de la difficulté, ne vous attendez pas a un jeu révolutionnant le genre. Celle-ci a été ramenée à son plus bas niveau. Les ennemis n’ayant que pour unique but de vous foncer dessus en surnombre.

Graphiquement, on vous a dit que l’on était sur le bon vieux titre sorti en 2009. C’est vrai, mais comme celui-ci est adapté à la VR, on trouvera pas mal d’endroit plutôt brouillon et inadapté. Celle se ressent encore plus lorsque les ennemis arrivent a votre porté. Donc oui, Serious Sam est plutôt moche…. Mais c’est ce qui lui donne tout son charme. Et surtout, rends totalement honneur à son prédesseceur !

Côté bande-son, la musique vous donnera un indice sur la proximité des ennemis, ce qui est un gros plus pour ne pas faire une rise cardiaque en se retournant pour se retrouver face à face avec celui-ci. Toute la BO est d’ailleurs là pour en venir en aide au joueur et c’est son rôle avant tout.

Pour en finir avec The First Encounter, il faut noter que celui-ci ne vous demandera pas moins de 15heures de jeux. Et cela, sans compter les autres modes de jeux dont le multi mis en place pour rallonger la durée de vie. En gros, il y en a pour l’argent investi sans problème !

Au tour de The Last Hope !

Initialement, nous avions pu mettre la main 10 petites minutes sur la gamescom. Cette fois-ci, nous avons pris de longues heures de jeu afin de bien ressentir l’intensité de la rage montante !

Coté histoire, rien de bien nouveau, on retrouve Sam devant protégé la terre de hordes d’aliens. Et c’est tout. Sous cette phrase se cache une nouvelle excuse pour dézinguer tout ce qui bouge a l’écran et une fois de plus en VR !

Le titre reprendra donc les bases de la série des Serious Sam afin d’offrir un bestiaire plutôt complet avec des décors déjà bien connu des joueurs. Sauf que voilà, si The First Encounter nous offrait de la liberté de mouvement. Ici, ce n’est plus le cas. On se retrouve dans un rail shooter sans le rail.

Le but est assez simple, shooter tout ce qui bouge pour passer au niveau suivant et ainsi de suite. Entre chaque niveau, vous aurez le droit à passer par la case achat vous permettant de faire le plein de munition ou d’obtenir de nouvelle arme. Le pire c’est que cela marche plutôt bien. Voir mieux que dans the First Encounter.

Nous n’avons plus à nous soucier de ce qui arrivera dernier nous vu que tous les ennemis nous font face. Pour faciliter notre tâche, nous pourrons avoir encore une fois deux armes en même temps. Sans oublier divers bonus récupérables au grappin dans tous les niveaux. Entre munition et vie, ces caisses vous sauveront souvent la mise.

Serious Sam VR : The Second Encounter

Pour The Second encounter, la franchise se dote de graphisme plus fin et d’un système de déplacement complet oubliant le mode de téléportation. (Disponible si besoin.) On a droit à un jeu plus beau et plus fluide encore. Il est le seul différent avec The First encounter.
Cependant, il faut noter qu’une mise à jours du premier opus permet les mêmes déplacements. On vous le déconseille toute fois.

Fiche technique de Serious Sam VR

  • Date de sortie : Fisrt Encounter : 30 Mars 2017 – Last Hope : 17 octobre 2016 – Second Encounter : 4 Avril 2017
  • Style : FPS
  • Développeur : Croteam
  • Éditeur :  Devolver Digital
  • Langue d’exploitation : textes multilingues 
  • Disponible sur PC
  • Version évaluée : PC – HTC VIVE

A propos de l'auteur

Shoops

Shoops