Embarquez pour le jeu de cartes de l’enfer : la beta fermée de Monster Train commence aujourd’hui

Good Shepherd Entertainment et le studio indépendant Shiny Shoe ont lancé la beta fermée de Monster Train, le jeu de construction de deck de cartes hautement stratégique qui se déroule dans un train pour l’enfer. Les joueurs peuvent s’enregistrer sur www.TheMonsterTrain.com pour tenter d’accéder à la beta, qui se tiendra jusqu’au 19 mars prochain. Les modes solo et multijoueur sont disponibles tout au long de la beta.

Pris par la glace, les enfers sont au bord de l’extinction. Le tout dernier bûcher maintien encore un filet d’espoir parmi les forces des ténèbres, et il vous incombe d’en assurer la sécurité jusqu’à bon port. Logé au quatrième étage d’un train démoniaque, ce frêle foyer subit les assauts des sbires du paradis, bien décidés à en finir avec leur encombrant voisin d’en bas. Le but du jeu est donc d’empêcher les nombreux ennemis d’atteindre ce précieux reliquat infernal à l’aide de plus de 200 cartes différentes (créatures, sorts d’attaque et de défense, améliorations et handicaps) tout en plaçant judicieusement ses combattants en fonction de l’adversité.

Les cinq clans différents proposent des approches uniques du conflit, à combiner et améliorer au fil d’une progression riche d’embranchements et de défis relevés. Le fameux adage du roguelike est plus que jamais d’actualité : aucune partie ne ressemble à la précédente dans Monster Train.

Monster Train s’offre un mode multijoueur en ligne, Hell Rush, qui permet jusqu’à 8 joueurs de s’affronter dans des défis chronométrés pour une expérience sous pression d’une rare intensité. Il est possible de créer ses propres défis pour les partager avec le reste du monde, et jauger ainsi la capacité de ses semblables à se sortir des situations les plus compliquées grâce aux classements en ligne.

Monster Train est attendu sur PC, au deuxième trimestre de l’année 2020.

Toutes les informations sont sur le site officiel et sur Twitter, @GoodShepherdEnt.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :