Test – Fairy Tail

Dans la série des adaptations de manga en jeu, Fairy Tail n’avait pas encore eu droit à son heure de gloire. Et cela est maintenant corriger ! Et pour une fois, il ne s’agit pas d’une production signée Bandai Namco ! Gust nous offre ici un J-RPG qui changera de ce que les autres licences nous on offert jusqu’à présent. 

Rejoignez la Guilde !

Fayri Tail raconter l’histoire de la guilde… Fairy Tail. Plus sérieusement, le manga tourne principalement autour du héros Natsu et de ces compagnons. Pour positionner les fans, le titre se déroule au moment des évènements sur l’ile de Tenro pour finir sur l’arc de Tartaros. On se doute que prendre se passage narratif leur a permis de placer un maximum de héros dans l’aventure et au fue du rooster du titre. Les fans seront servis !

Le problème viendra avant tout que le manga aime jouer sur le côté épique et dynamique des dialogues entre chaque personnage. Chose que l’on ne retrouve pas dans le titre, car tout est figé avec des dialogues statiques et minimalistes. On aurait vraiment voulu plus de scène animée rendant justice au manga qui lui arrivait à être dynamique à tout moment.

Un casting plus que complet. 

Les fans seront heureux d’apprendre que le titre proposera pas moins de 16 personnages jouables, dont 4 supplémentaires, via divers DLC. De plus le nombre de PNJ tiré de la série est encore plus grand. Donc le fan services est totalement présent dans le titre pour attirer un maximum de joueurs. La ou le titre tapera très fort, c’est qu’ils possèdent l’entièreté des doublages officielle et en VO ! Donc a vous de choisir qui vous accompagnera pendant les 25 heures que propose le titre pour voir enfin le rang se tant attendu par toutes les guildes !

Ne vous attendez pas cependant à ce que le titre soit pris totalement au sérieux. Le studio joue beaucoup sur les formes avantageuses des héroïnes cela plaira ou non a tout le monde. Mais cela est déjà très présent dans l’oeuvre originale.

Côté visuel, le titre pompe tout ce que le genre propose avec un cell shading présent de toute part rendant hommage au personnage. Mais pour le reste, il faudra avouer que le jeu ne respecte pas les standards visuels de 2020 proposant un ensemble un peu daté et parfois un peu terne. Mais on passe rapidement au-dessus de cela pour profiter au maximum de ce que le gameplay peut nous offrir.

Plus qu’une guilde. 

Fairy Tail ne fait pas exception à ce que pas mal de jeu du genre propose. À savoir un système de lien ou d’amitié si vous préféré. Chaque fin de mission donnera des points qui vous permettront par la suite d’augmenter ce lien et au passage débloquer divers bonus pour les combats futurs. Vous ne pourrez pas passer a coté de ce système tant il est important dans votre progression. Puis au passage, cela apporte un peu plus de backgrounds au personnage.

Pour ce qui est des combats, on se retrouve face à un jeu rappelant fortement Persona avec un système de tour par tour ou chaque attaque aura une répercussion sur le placement. Finale Fantasy X exploitait a l’époque parfaitement ce système. Pour Fairy Tail, on ne se mouille pas et on reprend basiquement cela. La différence viendra des placements en combat et des actions. Vous aurez droit a un damier permettant de placer vos attaque et bonus afin de toucher un maximum d’ennemis ou seulement un seul. À vous de bien choisir donc votre stratégie.

Du farming !

Le titre en dehors de tout ce dont on a parlé poussera le joueur a partir a l’aventure entre deux missions pour Farmer. Et vous allez passer plus de temps à faire cela que d’avancer dans l’histoire. Le titre ose pousser le joueur dans des mécaniques anciennes de leveling à outrance. Et c’est surement là son plus gros point noir. L’histoire est souvent stoppée, car vous n’avez pas assez de puissance pour les ennemis à venir ou Boss.

Finalement, Fairy Tail n’est pas un mauvais RPG, mais est un peu dépassé par la concurrence. Sans compter qu’il utilise énormément son fan services pour justifier son univers et l’utilisation de tant de personnages. Les fans seront heureux de parcourir le titre. Mais les autres joueurs auront du mal à entrer dans l’aventure et comprendre ce qui les entoure. Sans parler qu’il n’y a pas de résumer du pourquoi du comment ils en sont la.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :