Test – Final Fantasy VII Remake – Le retour du fils prodige…

Retour en 1997 ou une série marque à tout jamais l’univers du jeu vidéo avec une certaine Final Fantasy VII. Un titre offrant une aventure avec une grande liberté et surtout un passage a la 3D pour le monde du RPG. 23 ans plus tard, Final Fantasy VII revient après 5 ans d’attente depuis son annonce. Autant dire que Square Enix a réussis a faire monter la hype avant de créé la grogne des fans en coupant le titre en plusieurs parties stand alone. Donc, plongeons ici dans la première partie qui nous plongera dans un Midgard ben plus complet que par le passé. 

Du nouveau avec du vieux. 

Final Fantasy VII Remake est un titre qui plaira au nostalgique comme au nouveau venu. Si le titre s’offre un lifting de taille et complète son histoire. Son système de combat est toujours présent. À vous de voir si vous souhaité en mode classique avec un système de combat repris de l’ancien titre ou si vous souhaité un titre plus nerveux avec un système de pause active. Entendez par le que le titre ne vous laissera pas de répit dans le choix de vos compétences sauf si vous le souhaité. Le titre sera alors ralenti pour vous laisser le temps de donner des ordres à vos équipiers.

Autant dire que ce système est similaire a ce que Final Fantasy XV nous avait déjà présenté avec ici la jauge ATB qui sera cruciale et centrale au système de combat. Sans jauge ATB, impossible de lancer une compétence, sort ou encore un objet. À vous donc de choisir vos actions au bon moment.

Une histoire bien plus prenante. 

Si vous êtes un fan hardcore, vous avez fait Crisis Core et vu Advent Children. Et sans spoiler. Sachez que l’histoire va plus loin que nous balancer dans les rangs d’Avalanche au côté de Tifa et Barret. On a ici plus de profondeur dans des personnages totalement secondaires à la première version. Jessie, Biggs et Wedge n’ont jamais été aussi attachants que dans cette version. Alors autant vous dire que partir à l’assaut des réacteurs Mako vous tiendra a la gorge tant les informations pullulent de partout. Sans oublié que le titre mix des passages de Crisis Core, Final Fantasy VII International ou encore Advent Children. On a ici droit à tous les éléments manquant aux oeuvres secondaires. Ce qui rend tout le background logique.

De plus, on sent que la création des personnages ait totalement inspiré des anciens, mais ajoute plus de profondeur. Celui qui prend d’ailleurs son envole dans cette version est Barret qui a droit a un background et une place bien plus prenante que juste des gros bras. Du côté du doublage, on notera que tout le titre est entièrement doublé dans plusieurs langues, dont le Français ! Seul bémol… Vous serez par moment agacé par la voix de certains personnages… (ceci est notre avis !)

Sans spoil aucun, vous serez pris à tout moment de vouloir en savoir plus sur ce qui vous entour et sur le passé tourmenté de Cloud ! On prend enfin un vrai plaisir a voir cloud s’offrir petit à petit et partager son histoire.

Un travaille en demi-teinte. 

Si le titre a droit à un traitement au petit oignon avec des passages prenants et des ennemis hauts en couleur. On prend du plaisir à revivre des passages qui avait marqué le jeu vidéo avec entre autres Don Cornéo et le Wall Market. Cependant, si le chara design est soigné au plus haut point. On ne dira pas cela des décors. Par moment, le titre oublie des textures ou nous offre des passages plutôt baveux. On sent que le titre n’a pas eu le même soin pour tous les éléments qui l’entour. Et c’est dommage, car quand ce genre d’élément nous entoure, on ne voit plus que cela et cela gâchent totalement l’immersion.

Mais si l’on passe au-dessus de cela, on découvre une Midgar vivante et criante. Tous les PNJ vivent leurs vies et balance leurs backgrounds à tout moment ne vous laissant jamais l’esprit vide. On est ici sur un titre qui veut vous plonger totalement et le fait superbement.

Accompagné le tout d’une bande son des plus sublimes, et vous avez ici le must du JRPG actuelle. Du moins en partie, car la fin vous donnera un gout d’inachevé, d’envie de plus. On ne parle pas du contenu Endgame mis en place ici uniquement pour gonfler la durée de vie au même titre que les quêtes secondaires. Mais du fait que l’on nous ajoute un challenge uniquement présent pour nous tenir plus longtemps. Dommage.

Enfin, on ne peut qu’attendre la suite et découvrir ce qu’il se passe en dehors de Midgar dans la suite des aventures de nos héros. En espérant que Square Enix écoute les fans et rende contrôlable un personnage important devenu secondaire. (On spoil pas, découvrez-le vous-même). Si la suite est du même niveau, nous risquons de voir disparaître le monde ouvert qui avait fait les heures de gloire de la série. Mais pour savoir cela, il nous faudra attendre. Et espérons ne pas devoir attendre 5 ans.

Final Fantasy VII Remake
Overall
9/10
9/10
  • Note - 9/10
    9/10

Résumé

On ne peut qu’attendre la suite et découvrir ce qu’il se passe en dehors de Midgar dans la suite des aventures de nos héros. En espérant que Square Enix écoute les fans et rende contrôlable un personnage important devenu secondaire. (On spoil pas, découvrez-le vous-même). Si la suite est du même niveau, nous risquons de voir disparaître le monde ouvert qui avait fait les heures de gloire de la série. Mais pour savoir cela, il nous faudra attendre. Et espérons ne pas devoir attendre 5 ans.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :