Test – Gears Tactics

Dans la série des jeux surprise. Gears Tactics ! Un titre sortit de nulle partipart qui avait de quoi étonner. Si le titre part dans un virage à 9000 degrés vers un autre genre. Cela avait de quoi déconcerté les fans de la série tant les gears sont des titres un peu no brain demandant de shooter à tout va et laisser le sang couler sans se poser de questions. Mais là ou ce titre a de quoi donner le sourire c’est qu’il arrive miraculeusement à offrir les codes et l’ADN de Gears à cet épisode tactics.

Retour vers le passé. 

On n’est pas mal de temps avant Gears premiers du nom. Ici, on va plutôt suivre les mésaventures de Gabe Diaz, un mécano enfermé dans son petit bunker ne demandant rien à personne si ce n’est qu’on lui foute la paix. (Et au passage il est le papa de Diaz dans Gears 5) sauf que voilà, sa paix est de courte durée car un ordre vient de tomber et on l’envoie sur le champ de bataille. Et au fur et à mesure, celui-ci va monter sa petite équipe afin de mener à bien sa mission.

Entre les répliques culte du cinéma et autre copie carbone de personnage connu. Les titres mettent le paquet pour avoir droit à des héros badass et bien stéréotypés comme on aime. Si on nous montre les origines de pas mal d’évènement raconté dans les autres gears, l’histoire peine à décoller réellement. Cependant, apprendre le pourquoi du comment il ne faut pas utiliser le rayon de l’aube est intéressant. Mais uniquement pour ceux étant fan de la série et voulant creuser le lore des gears plus loin.

On est loin d’une grosse production, mais le tout fonctionne plutôt bien et se laisse regarder. Mais bon, on n’est pas dans un jeu typé action TPS. On est sur un titre tactique comme un Xcom pourrait nous l’offrir. Et c’est de ça que l’on va parler maintenant.

Il est pas poli et en plus il est joli…

Bon, on ne va pas le nier, Gears Tactics est beau. Mais en plus de ça, c’est qu’il arrive à presque nous faire oublier la série des Scom avec son gameplay intuitif mixant la stratégie aux éléments de Gears. Chaque niveau vous proposera de prendre 4 unités avec vous et celles-ci devront se placer et utiliser leurs actions en fonction du nombre de PA. À vous donc de vous mettre à couvrir et attaquer ou non en fonction des possibilités. Plus vos unités prendront de niveau, plus elles seront aussi polyvalentes au combat. Donc le tout fonctionne bien et reste prenant.

Puis les petites références à la série sont diverses. Comme lancer une grenade dans un puits de locuste pour le refermer et empêcher d’autres ennemis de venir. Le tout est continuellement dynamique et prenant pour vous tenir un bon moment à faire vos choix.

Ca c’est de la carrosserie !

On en parlait mais chaque unité est customisable. À chaque monté de niveau vous devrez placer dès point d’amélioration dans un arbre de talents qui rendra votre personnage indispensable au combat. Sans oublier qu’il faudra aussi les équiper avec des armure et arme qui colleront à votre style de jeu. Le bémol viendra surtout que les équipements seront récupérés dans des coffres trouver en jeu et en fin de mission avec un contenu random. Et c’est là que l’on avait au début envié de crisser en scandant : LOOTBOX. Mais au final il n’en est rien. Les armures sont certes indispensables mais il y a toujours moyen de faire sans une pièce précise. Et heureusement. De plus pas moyen de les acheter via une CB. (OUF)

Puis en vrai… Il vous suffira souvent de recruter un personnage, lui voler son armure et le jeté pour le prochain recrutement… Astuce qui marche à tous les coups….

Finalement, Gears Tactics est un bon jeu prenant l’ADN de XCOM en le bourrant de Gears. Et ça marche plutôt bien même si on arrive parfois pas du tout à se plonger dans l’histoire. Mais pour le reste, le titre s’en sort haut la main et bien mieux que d’autres séries ayant essayé de franchir le pas vers la tactique.

Gears Tactics
Overall
8/10
8/10

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :