Test – Shenmue 3

Il fut un temps ou les accrocs de la Dreamcast se rappelle avec nostalgie. Celui ou une série a vu le jour et a mis une belle claque a pas mal de grosse licence. Ce titre ? Shenmue. Les fans de la série ont attendu corps et âme une fin aux aventures sans que cela ne voie le jour. Puis sortit de nulle part, l’annonce d’un Shenmue 3. Enfin, les fans allaient pouvoir replonger dans leurs séries de cœurs. Et pourquoi ne pas au passage prendre de nouveau venu ? Enfin… Pour cela, il va falloir s’accrocher. 

18 ans d’attente ! 

Si l’on passe le chaos derrière le développement du titre. Les fans de la série on du patienter pas moins de 18 ans pour avoir droit à ce titre. Et heureusement, on retrouve encore et toujours notre duo de Shenua et Ryo recherchant encore l’assassin de son père. Mais à tout cela, ajoutez pas mal d’intrigue annexe et vous avez un scénario qui doit enfin conclure l’aventure.

Le problème de ce titre est qu’il est figé dans les années 2000. On est loin des grosses productions actuelles. On est ici sur ce que le créateur voulait créé et rien de plus. On est donc ici non pas sur une suite made in square Enix avec des graphismes de fou furieux, mais plus sur un hommage a l’époque de la Dreamcast. À vous donc de vous accrocher, car cela ne plaira pas à tout le monde.

D’une autre époque.

Le problème de Shenmue 3 si on passe les graphismes est qu’il offre du plaisir de découverte mélangé à la frustration du gameplay général. Vous serez mené à tout moment à mener l’enquête pour enfin avoir le fin mot de votre aventure. Sauf que le gameplay étant un miroir de ce que l’on faisait il y a 20 ans ne convainc pas les joueurs à s’intéresser plus. Et c’est dommage, car l’histoire que le titre veut nous raconter est bonne et prenante.

Sans comptez que le gameplay général vous demandera mille actions à effectuer pour ramasser un objet ou faire une interaction, ce qui est frustrant au possible quand on veut pouvoir profiter de ce que le titre a à proposer de toute part. On passera notre temps à rager de devoir fouiller un tiroir ou encore à devoir se manger tous les dialogues sans moyen des skippers.

Finalement, Shenmue 3 est plus un hommage à la grande époque de la Dreamcast qui nous montrait que la console en avait dans le ventre. Mais sur les générations actuelles avec notre nouvelle façon de consommer les jeux, il est complètement daté et raté. Cependant, il ne faut pas lui donner tous les torts du monde. Le titre essaye malgré tout de faire passer son histoire même s’il le fait de façon frustrante et maladroite. Les plus vieux d’entre nous prendront malgré tout du plaisir à parcourir le titre, les plus jeunes passeront leurs chemins fermant la porte à une série qui a réussi à écraser la concurrence à la belle époque de la Dreamcast.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :