Test – Tennis World Tour 2

Dans la série des jeux de Tennis, on ne va pas dire que les titres ne se poussent pas au portillon. Et un certain Tennis World Tour avait réussi à séduire son public malgré pas mal de défauts notables. On va voir ci Tennis World Tour 2 arrive s’en sortir mieux que le premier volet.

Un jeu… Deux versions. 

Avant d’entrer en profondeur dans le test, sachez que nous sommes pour le test sur la version PS4 du titre dans l’édition ACE. Celle-ci offre en plus du jeu classique accès a 3 nouvelles licences de tournoi tel que Roland-Garros. De plus, seules les précommandes offraient la possibilité d’obtenir deux joueurs supplémentaire. Cependant, si tout ce contenu vous intéresse, sachez que tout est achetable en DLC.

En dehors, de ce point négatif, on notera que le titre bien que basé sur un jeu de cartes n’utilise pas de monnaie réelle pour les dit booster. Tour est basé pour la monnaie Ingame.

Un bon rooster même si…

Du côté du casting, on retrouve pas moins de 36 athlètes jouables. Mais comptez 25 hommes pour 11 femmes. Si l’on note que la présence de grosse star est présente. On remarquera rapidement la faiblesse de la modélisation. Si les visages sont bien différents et plutôt bien réalisés. Le problème viendra des corps qui sont. Identique. Ce qui fait perdre pas mal de profondeur au titre en le rendant trop générique.

Pour les modes de jeu, on va se tourner vers le nerf de la guerre. Car pour le reste, on retrouve les mêmes modes de jeux que dans l’édition précédente. Le mode carrière lui aussi reprend tout ce qui avait été fait avant, mais ajoutes quelques petits plus qui n’était pas dans la version précédente. On notera que la création de notre joueur est un peu plus poussée et que l’on pourra le modifier a n’importe quel moment. Sans oublier que la difficulté du mode lui aussi pourra être changé à tout moment pendant que l’on gravit les échelons du top 500. Cependant, on aurait voulu plus de détail quand au point de progression et des arbres de talents du joueur. Celle-ci étant introuvable ou bordélique a comprendre. Autant dire que ce point noir va en agacer plus d’un.

Un gameplay perfectible. 

Tennis World Tour 2 reprend encore et toujours les mécaniques vue et revue de Top Spin 4. Et autant dire que si vous n’avez pas la main avec le genre. Vous allez vite vous énerver et lâcher le titre. Celui-ci demande beaucoup trop de prise en main que pour plonger le joueur directement dans l’action. À vous donc d’apprendre à gérer la pression sur vos touches pour avoir la bonne frappe, le bon effet et le bon style. Car si vous matraqué la touche ou l’enfoncé trop longtemps. Vous n’aurez pas l’effet voulu. Autant dire que la mécanique est bonne. Mais trop difficile à prendre en main.

Finalement, on retrouve encore le système de carte offrant une capacité passive et 4 actives à mettre en place durant le match. Un moyen de souvent retourner la situation même si les néophytes se retrouveront perdu à ne pas comprendre leurs utilités dans un titre du genre. De notre côté, ce système de carte est une option que l’on aurait voulu voir disparaitre au profit d’un système plus intuitif et plus prenant.

Tennis World Tour 2 n’est pas un mauvais jeu. Il n’est simplement pas à mettre dans toutes les mains. Et cela frustrera grandement les joueurs voulant avoir de vraie sensation ou un gameplay plus arcade. De notre côté, on s’est souvent heurté à la frustration de ne pas comprendre les actions avant de maitriser le titre…

Overall
6/10
6/10
  • La note - 6/10
    6/10

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :