Test – There is No Game : Wrong Dimension

Dans la série des jeux sortit de nulle part avec un concept WTF. There Is No Game prouve que l’on peut encore faire du neuf avec uniquement du vieux.Un titre proposant uniquement d’utiliser la logique dans un ton léger et prenant. Une expérience que l’on ne peut que conseiller !

Il n’y a pas de jeu. 

Bon avant tout, réussir à parler du titre sans le spoiler est un exercice difficile. Car vous raconter un passage d’histoire sans spoiler est impossible. Mais on peut vous dire que le titre de Draw Me a Pixel est à la base une idée mise en place lors de la Construct jam de 2015. Et que le titre de base est gratos sur Steam. Donc si vous voulez vous faire un avis sur ce qu’était le titre de base, allez voir !

Pour faire simple, le titre nous met dans le rôle de nous même. Un narrateur nous suivra tout au long de l’aventure cassant totalement le mur de la narration classique pour nous impliquer totalement dans celle-ci. Le but sera tout au long de l’aventure de malmener les différents univers afin de trouver la solution. Et autant vous le dire de suite, la logique sera mise a mal tout au long de l’aventure. Il vous faudra penser autrement. Un point and click par exemple ne sera qu’une excuse pour vous offrir diverses possibilités en dehors de celui-ci. Il faudra donc penser en mode “outside the box”.

C’est la grande force du titre d’ailleurs c’est de mélanger une narration aux actions. Les puzzles proposés ont tous du sens quand on réalise ce qu’il faut faire. Mais parfois, on bloquera bêtement sur un truc simple présent devant nous depuis le début. L’humour est aussi omniprésent avec un gros pied de nez au F2P par exemple. Chaque tableau proposera donc un gameplay et univers unique. Sans oublier que cette narration est très importante. Sans spoiler la fin, vous allez vous attacher a cet univers a tels points de vouloir une suite. Car les 6h que demande le jeu se dévore en une fois pour les plus courageux.

Finalement, le titre est un must have. Vous ne pouvez pas passer à côté de ce qui est un hommage à tous les titres représenter dans celui-ci. Les plus vieux se sentiront totalement nostalgiques et les plus jeunes verront que l’on se moque totalement des modèles économiques actuelle. On est sur un titre mélangeant les époques et les modes de jeu pour perdre continuellement le joueur dans ces actions. VOUS NE POUVEZ PAS PASSER À COTER ! Mais rappelez-vous ? There is no game !

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :