Test – Wasteland 3

Wasteland 3, dernier volet d’une série démarré en 1988. Donc, oui, on n’est pas sur une licence toute jeune. Sachant que Wasteland 2 est sorti pour sa part en 2014. Et si Wasteland 2 avait réussi à mixer l’ancien et le nouveau. Wasteland 3 continue sur cette voie au risque de ne pas trop se mouiller et offrir une expérience parfois trop similaire a Wasteland 2. 

Changement de zone. 

Dans Wasteland 3, on quitte l’Arizona et ces paysages asséchés pour partir dans le Colorado ! On est dans une suite directe pour nos Rangers ont du changer de région pour allez chercher de l’aide plus loin. C’est pourquoi vous allez partir en mission pour cette région en échange de laquelle survivre dans le chaos ambiant. Sauf que voilà, tout n’est pas si sympa. Si le dirigeant du Colorado veut bien vous offrir un endroit pour vous et vos semblables. Il vous faudra avant tout venir à bout de ces trois enfants qui essaye a leurs manières de prendre le contrôle de zone.

L’aventure sera longue. 

Vous l’aurez compris, pour venir à bout de l’aventure, il faudra du temps. Et attendez-vous a plus de 40h de jeux pour finir celui-ci ? Voir plus ou moins en fonction de vos choix et échecs. Cependant, le titre se veut rejouable grâce à tous les choix possibles. Et cela donne fortement envie, car la qualité d’écriture de l’histoire est prenante et donne vraiment envie de recommencer l’aventure.

Cela passe aussi par une IA qui a eu un soin énorme et qui rend tout l’univers cohérent et prenant. À vous de jouer donc avec la jauge de karma pour avoir accès à divers passages ou d’autres.

C-RPG classique. 

Donc pour l’histoire, on est sur un succès total. Mais pour son gameplay, on voit que Wasteland 3 est classique. On se retrouve aux commandes d’une escouade de 6 personnes qui fonctionneront via des archétypes fonctionnant bien par duo que seul. Sans oublier, que certains auront des quêtes secondaires propres et uniques a eux-mêmes. Mais voilà, il vous faudra faire un choix et choisir en fonction de leurs compétences avant de recruter. Car vous n’aurez pas que des personnages balaises et polyvalents.

Un conseille, prenez votre temps quand vous placer vos points de compétences, car un point mal placé pourrait ruiner votre progression. À vous donc de bien prendre votre temps dans les menus et inventaires pour bien tout analyser. Car sans ce temps précieux là-dedans, vous risquez de partir droit dans le mur en boucle.

Cotez gameplay, on reprend les classiques du genre avec du tour par tour sur un damier géant ou il vous faudra choisir la bonne position et les bonnes compétences au bon moment pour ne pas vous retrouver encerclé. Pas de grosses difficultés a ce niveau la et pas de quoi revisiter le genre. Xcom et autres n’ont pas à avoir peur de lui.

Finalement, Wasteland 3 est avant tout prenant pour son histoire plus que son gameplay. Et on a vraiment envie de relancer le titre et refaire 40h d’affilées pour savoir les possibilités que l’histoire propose. Sans oublier qu’il est complexe dans sa customisation de nos troupes ce qui rajoute de la profondeur au gameplay qui est pourtant trop classique.

Overall
6.5/10
6.5/10
  • la note - 6.5/10
    6.5/10

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :