TEST – Yakuza Remastered Collection – Yakuza 3 et 4

La saga des yakuza a touché à son terme avec yakuza 6. Et surprise, un nouvel opus avec un nouveau gameplay va bientôt voir le jour. En attendant, Sega nous a offert les magnifique Kiwami 1 et 2 qui ont pu plonger les joueurs ou faire replonger dans l’univers de la saga devenu culte. Sega une sarrette cependant pas là et offre la Remastered Collection avec les épisodes 3, 4 et 5. Bons tous ne sont pas disponibles au lancement de la collection, il faudra attendre un peu pour voir les épisodes rejoindre la collection. Cependant, on salue le geste de faire revivre l’aventure au complet sur PS4 (et bientôt One)

Yakuza 3 !

Yakuza 3 fait suite directe à Yakuza 2 ou Kiwami 2. On retrouve Kiryu du coté d’Okinawa loin du quartier de Kamurocho ou il a ouvert un orphelinat. Sauf que voilà, Le dragon de Dojima verra son passé revenir le rappeler et le reconduire dans ce quartier où il a fait ces première marques en tant que Yakuza.

Si le début nous donne envie d’en savoir plus, il faut savoir que Yakuza 3 est aussi l’épisode qui a le scénario le moins poussé de la saga. On sentait que la série partait un peu dans la longueur et le cliché. (Ce qui ne sera pas le cas de la suite. ). Remastered oblige, le titre a subi pas mal de correction dans ces textes et autres. Mais ne vous attendez pas à une version française pour autant. Le titre restera encore et toujours en VOSTFR. Dommage quand on sait que Judgement sortit peu de temps avant avec lui eut droit à sa VOSTFR.

Côté graphisme, ne vous attendez pas à du Kiwami ou Yakuza 6. On a juste droit à un upgrade HD du titre sorti 10 ans aux parts avant. Mais heureusement, les titres Yakuza ont toujours eu droit à un grand soin niveau design ce qui donne au titre certes un aspect un peu daté mais totalement jouable et agréable en 2019. On est loin du remaster de Shenmue. Yakuza est une série qui a toujours eu de l’avance niveau graphisme comparé a la concurrence et ça se voit encore à l’heure actuelle.

Niveau gameplay, le titre n’a pas bougé lui non plus. Alors si vous venez de yakuza 0, tout va bien. Mais si vous venez encore une fois de Kiwami, vous allez sentir une légère rigidité dans les contrôles et les phases de combat. L’autre point noir de ce yakuza 3 était aussi dans la diversité de jeu proposé. On avait droit avant à des courses téléguidées, de l’arcade, … Ici, tout sauf l’arcade reste au programme. Dommage quand on sait que tout cela faisait la force du titre. Après, il aurait été difficile au studio de rajouter cela dans cette édition. Bon en bonus, sachez que la censure est passé à la trappe ! Enfin une version qui raconte exactement ce qu’elle veut raconter. Notées aussi que quelques quêtes secondaires ont vu aussi leurs apparitions car impossibles de les ajouter à l’époque dû aux limitations.

Finalement, vous aurez de quoi faire dans les activités proposées dans ce yakuza 3. Si vous êtes comme nous, vous allez plus passer de temps sur les mini-jeux et activités que l’histoire en elle-même. Quoi, on a le droit de faire 9h d’Outrun si on veut….

[UPDATE] Yakuza 4 !

Yakuza 4 est le dernier petit ajout de la collection avant yakuza 5 en février 2020. Le titre à l’époque offrait un nouveau souffle à l’histoire avec non pas 1 personnage unique, mais 4 personnages au total. Le titre voulant ramener notre héros sur le mauvais chemin devait trouver un moyen original qu’une simple guerre de gangs. C’est pourquoi Kiryu fera cette fois la rencontre de Seajima qui est prisonnier dû au meurtre de Yakuza rivaux, Tanimura qui enquêtent sur une affaire et Akiyama l’usurier.

La force de l’épisode était qu’au fur et à mesure de l’aventure, on switch d’un héros a un autre pour en apprendre plus sur chacun. Attendez-vous à des rebondissements à chaque switch permettant de casser le rythme à chaque fois. C’était d’ailleurs la grande force de cet épisode. Sans compté toutes les activitées présentent tout au long de l’aventure, vous avez le le titre le plus complet de la série et loin devant yakuza 6.

LE gros point positif du titre est que si Yakuza 3 avait pas mal de temps de chargement, Yakuza 4 en a beaucoup moins. Ajoutez à cela que le titre est moins rigide dans sa globalité, on a un titre presque parfait. On trouvera dommage que cet opus n’ait pas le droit à une version Kiwami qui lui rendrait bien mieux hommage. Puis heureusement que le titre est moins rigide, chaque personnage ayant son propre système de combat. Il faut que le tout suive et soit dépaysant a chaque passage d’un personnage à un autre.

On vous donne rendez-vous en Février pour vous donner la dernière partie du test et aussi notre note finale ! En attendant, on ne peut que vous la conseiller cette collection. Vous en aurez pour plus que votre argent et pour une durée de vie quasi illimité dans ces activités ! Une série que tout le monde devrait avoir dans sa collection de jeu culte.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :