Warface débarque sur Nintendo Switch !

 L’équipe de Warface et son publisher MY.GAMES sont heureux d’annoncer que le jeu de tir militaire à la première personne Warface, plébiscité par 80 millions de joueurs dans le monde, est désormais disponible gratuitement sur Nintendo Switch.

 

En plus d’être le premier FPS dans un univers militaire téléchargeable gratuitement sur cette console, Warface sur Nintendo Switch possède d’autres caractéristiques uniques :

  • C’est le premier titre utilisant CryEngine sur la Nintendo Switch. Le jeu utilise une version fortement personnalisée de CryEngine et fonctionne en 30FPS/720p en mode TV et en 540p en mode portable, ce qui offre un équilibre optimal entre la clarté de l’image et les performances.
  • Le développement a été fait par MY.GAMES en interne, dans le studio Allods Team, connu pour les versions PS4 et Xbox One de Warface and Skyforge
  • Warface sur Nintendo Switch utilise des fonctionnalités spécifiques à cette console, comme les contrôles via le gyroscope pour plus de précisions, des vibrations via le système HD Rumble et le support de la manette Nintendo Switch Pro.
  • Un mode multijoueur en ligne avec un système de discussion vocal sans avoir à payer l’abonnement Nintendo Online
  • Toutes les missions JcE sont disponibles dès le lancement, ainsi que les 5 modes JCJ (Excarmouche, Chaos, Détonation, Assaut, Blitz) et 3 Opérations Spéciales (Le QG, Sommet Glacier et Earth Shaker). Les joueurs pourront débloquer du nouveau contenu et des nouveaux modes de jeux toutes les semaines.
  • La version Switch inclut la dernière mise à jour Warface: Titan qui ajoute une cinquième faction jouable, les SED.

Mais ce n’est pas tout.

En plus de sa sortie sur Nintendo Switch, la mise à jour Warface: Titan est également disponible sur Xbox One et sur PlayStation 4, grâce à laquelle les versions PC et consoles de salon seront désormais dotées d’une parité parfaite concernant le contenu JcJ, JcE en plus d’ajouter une nouvelle faction jouable, un robot dont le nom de code est SED.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :