Test – Call of Duty Vanguard

0
205

Fin d’année oblige, Activision nous propose la nouvelle version de Call of Duty. Alors que Cold War nous plongeait en pleine guerre froide, ce Vanguard lui revient en arrière et nous propose du réchauffé comme jamais avec un retour sur la Seconde Guerre mondial… On notera au passage que le studio en charge n’était pas seul aux commandes avec les modes bien connus du multi et zombie.

Un update graphique ou un vrai solo ?

Dès le début on nous annonce que l’on est en seconde guerre mondiale, mais pas totalement. On est surtout à la fin de cette guerre. Hitler est mort, le 3e Reich n’est plus et surtout, nous allons traqué les responsables nazis en fuite. C’est dans cette atmosphère que nous allons prendre le contrôle de soldat d’élite devant traquer une personne ayant en sa possession le projet Phoenix. On ne sait pas ce que c’est, mais on se doute que si les Allemands le protègent, c’est que cela doit être important.
Sauf que voilà, on se fait rapidement capturer et on va lors de notre captivité se faire torturer et on va vivre dès lors une série de flashbacks de nos missions. La ou le titre aurait pu offrir un scénario totalement inédit, on se retrouve à revivre diverses batailles sans être totalement pris par celle-ci.
Le titre de peine a transporté le joueur totalement dans l’accomplissement de quelque chose au travers d’un ou divers héros de guerre. Mais a le mérite de faire voyager le joueur. Et c’est un peu ce qu’on lui demande. Dommage qu’aucun attachement au héros ne soit fait et que l’on oubliera vite leurs histoires… Surtout que le titre ose moins que les précédents et donc ne montre pas les horreurs de la guerre et la nervosité des champs de bataille…

Daté, mais soigné !

Du côté du multi, ce Vanguard propose tout ce qui plait aux joueurs de Call Of Duty. Si la technique est un poil daté dans sa globalité, on est sur un jeu fluide et stable qui ne flanchera jamais. Du côté des cartes, le titre offre tellement que l’on peut qu’apprécient les changements apportés au mode de jeux.
Si globalement, le tout  est similaire aux anciens Call Of Duty, on retrouve des types de mode de jeu. Comme par exemple effréné, qui conduira a des maps souvent plus petites avec beaucoup de joueurs et/ou il faudra des réflexes de ninja pour ne pas mourir en boucle sans faire de kill. Mais on avoue que les maps en 24 contre 24 sont un pur bonheur pour XP rapidement, notre compte et nos armes.
Coté des cartes, on en compte 20 toute reprise des anciens épisodes sauf quelques-unes tiré du solo comme Berlin par exemple. Mais, on notera que toutes les maps ont été pensé pour du combat tactique renforcé. Si un mur protège un allié, il sera possible de le démolir pour créer une ouverture. Et ainsi de suite. Tout est pensé pour garder du mouvement et avoir le moins de campement possible. Même si les campeurs se sont déjà adaptés…
On notera dans les nouveaux modes, notre coup de cœur pour le mode patrouille qui est une capture de points qui aurait pu être classique sauf qu’ici… celui-ci est en mouvement et donc demandera tout le temps de s’adapter a la situation.
Du côté des armes, là on a de quoi se faire plaisir. Fini le choix limité de customisation. À vous les choix d’une arme propre ont votre style de jeu. Avec pas moins de 10 objets à rajouter à votre arme pour en faire une arme de mort.
Pour finir, on retrouvera aussi un mode zombie non fini… Entendez par là qu’il est sympathique, mais oubliable pour le moment. On enchaine des vagues comme par le passé, mais via divers portails aux objectifs qui changent en fonction de celui-ci. On retrouve tout ce qui a fait le zombie de Cold War en plus à savoir les pouvoirs et autres améliorations. Mais aussi cette fois-ci un système de pouvoir aléatoire achetable via des cœurs.
Rien de bien fou sachant que le studio a annoncé que la véritable aventure du zombie ou encore le season pass arriverait qu’en décembre. Donc en attendant, il faudra ce contenté de cela.
Finalement, Call Of Duty Vanguard est un bon Call of Duty. Si son solo est oubliable, les sensations en multisont bonne et prenante. Le zombie va lui s’améliorer avec le temps donc pour le moment, on n’est pas sur le meilleur des call of. Mais sur une bonne base pour la suite. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici