Test – World’s End Club – Amis jusqu’à la mort !

0
135

Initialement sorti sur IOS, World’s End Club est un titre de Kazukata Kodaka et Kotaro Uchikoshi plus connu pour les titres tels que Danganronpa. On est donc encore une fois dans un titre fort axé sur la narration et par moment des passages de puzzle. 

Le pouvoir de l’amitié. 

Le titre vous plongera dans l’aventure d’un groupe d’étudiants qui se retrouve plongé dans des jeux macabres au Japon. Pendant ce temps, on apprend aussi que la fin du monde a eu lieu et que nous faisons partie des survivants devant à nouveau survivre les uns contre les autres et tous les dangers qui se mettront sur leurs routes à travers un japon décasté.

La grande force du titre est qu’à la différence d’un daganronpa classique, l’histoire évoluera en fonction de vos choix. L’autre changement est que le titre vous proposera plus de passage de puzzle et de plateforme. Ce qui fait que l’on ne passe pas notre temps à lire l’histoire. De plus, le titre offre un mode de difficulté pour les moins courageux.

Le gros défaut du titre par contre viendra que chaque lieu donnera droit à un décor horizontal assez limité. Et c’est ce point qui va noircir le tableau réduisant énormément sa durée de vie. Vous enchainerez donc des tableaux plus axée sur l’exploration, d’autre l’action avec un unique bouton d’action et les phases purement histoire.

Ne vous attendez donc pas à une révolution du genre, mais un peu plus de diversité. Sachant que le titre a une durée de vie assez limitée. Autant tenir le joueur jusqu’au bout et ne pas le perdre dans trop de possibilités.

On retrouve donc un titre au gameplay limité. Mais avec une histoire prenante, on sent que le jeu est dans la digne lignée d’un Daganronpa ou autre avec un scénario mis en avant à tout moment. On retrouve donc comme toujours des personnages aux archétypes propre et complémentaire les uns envers les autres. Surtout que par moment, le titre séparera le groupe et vous devrez choisir qui vous allez suivre pour un moment ou définitivement ?

Finalement, le titre est assez complet et implique à tout moment le joueur dans ces choix. Et c’est aspect road trip a travers un Japon abandonné est tout bonnement un vrai bonheur. Surtout au vu des possibilités de choix d’histoire et des divers monstres que le titre vous mettra sur votre route. Si vous aviez adoré Danganronpa ou encore Zero Escape, on ne peut que vous conseiller ce titre !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici