Test – Chrono Cross The Radical Dreamers Édition

0
195

On y a cru, on l’a attendue… On avait vu de toute part des rumeurs sur un possible remake de Chrono Cross. Et Square Enix a surpris tout le monde avec un remaster… On ne va pas se plaindre, car on rappelle que le titre n’était pas sorti avec notre langue à l’époque…

Pour en revenir rapidement sur le passé de Square Enix AKA Squaresoft pour les plus vieux. On est à l’époque de l’âge d’or du JRPG avec la Playstation 1. Époque qui a vu grandir des séries comme Final Fantasy, Xenogears,… C’est ici que Chrono Cross va voir le jour utilisant l’univers de Chrono Trigger autre titre culte du studio.

The Radical Dreamers Edition…

On retrouvera donc notre héros qui se prélasse tranquillement avant qu’un phénomène étrange l’aspire et le laisse évanoui. Mais lorsque vous allez vous réveiller, vous allez vous apercevoir que personne ne vous reconnait et que cela fait aussi 10 ans qu’une personne portant votre nom est morte. C’est ainsi que notre personnage va partir à l’aventure et rencontrer pas mal de montes qui auront un rapport avec le temps et les cicatrices du monde après sa mort.

Par la suite, on va découvrir que l’on peut voyager entre ces deux dimensions et pouvoir récupérer des objets d’une dimension à l’autre et faire évoluer les situations en interagissant de l’une à l’autre.

La grosse force du titre est surtout de proposer pas moins d’une dizaine de fins et une quarantaine de personnages. On ne va pas se mentir… ça en offre du temps de jeu et de possibilité.

Un gameplay un peu daté, mais prenant. 

Niveau des combats, on est sûr du tour par tour comme à la bonne époque. Chaque personnage vous offrant 7 points d’endurance qui vous permettront de faire vos actions. Dans ces actions, vous verrez que certaines utiliseront plus ou moins de points. Mais ils offriront aussi un taux de réussite variable en fonction. Heureusement, a chaque coup réussis et vous augmenterez le taux de réussite de l’attaque et donc avoir plus de chance de lancer votre coup a trois points et ainsi etre plus efficace.

L’autre point différent, la magie. Vous ne pourrez la lancer qu’une seul fois par combat. Qui pour être obtenue va devoir être équipée. Heureusement, vous allez pouvoir équiper de plus en plus de magie au fur et à mesure de votre aventure.

Une version plus agréable.

Niveau graphisme, on a droit à un léger lifting et aussi un lissage des fonds. En gros ces bien plus jolie que par le passer et on ne peut que saluer le travaille. Cependant, vous pouvez aussi repasser au graphisme d’époque via une petite option. Une option bien souvent oubliée dans ce genre de travail. Idem du côté des musiques qui a eu droit a un remaster et a droit aussi a une option pour repasser aux anciennes. En tout cas Yasunori Mitsuda a fait un travail top sur la partie audio.

Niveau des options agréable qui ont été ajouté. On retrouve l’accélérateur de vitesse de jeu, la désactivation des ennemis aléatoire, booster son équipe, attaque auto… Tout ce que l’on retrouve sur les remaster du genre. Autant dire que les options vont augmenter la vitesse de votre aventure si vous le souhaitez.

L’autre ajout est surtout le Radical Dreamers Le Trésor Interdit. Un contenu exclusif au Satellaview japonais. Contenu qui devait servir pour Chrono Trigger bien avant l’annonce de Chrono Cross.

Le bémol est que le titre subit souvent des chutes de FPS, et ce quel que soit le support. Ce qui est un comble pour un remaster.

Finalement, que dire de plus de cette version de Chrono Cross si ce n’est que l’on est sur la meilleure version pour découvrir le titre. Et surtout dans notre langue. Une chose qui fait plaisir. On ne peut que vous le conseiller si vous aviez adoré le titre ou si vous avez toujours voulu le découvrir. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici