Test – Legend of Mana : Un remaster au gout authentique.

0
84

Dans la série des jeux jamais sortis en Europe, on peut facilement citer Legend of Mana. Titre qui a lui seule montre qu’il est possible de faire le l’insertion dans le jeu vidéo. La saga Seiken Densetsu (secret of mana) qui se veut être la spin off de Final Fantasy (du moins les premiers). Legend of Mana est quand a lui la spin off de la saga Seiken. Donc, un joli bordel pour perdre les fans. Si le titre se voulait original et coloré, voyons s’il fonctionne encore en 2021 ! 

L’histoire de l’histoire. 

L’histoire se déroule après la Grande Guerre pour l’énergie Mana. On se retrouve dans le monde de FaDiel ou l’arbre mana est une légende comptée pour les enfants. Sauf que divers événements vont changer petit à petit le cours de l’histoire.

Vous découvrirez surtout au fur et à mesure de votre aventure les ravages de cette guerre. Avec pas mal de lieux dépeuplés où il ne reste que ruine et sable. C’est aussi l’intérêt du titre. Le jeu étant découpé en de nombreuses quêtes et la map de départ vide. Vous  devrez partir à la recherche de relique pour la reconstruire. Et le tout sans face réellement impactant au niveau scénario, mais permettant de construire celle-ci selon vos envies. Vous pourrez donc rapidement partir sur une série de quêtes n’ayant aucun rapport avec la principale. Car ici, on n’est pas dans un titre dirigiste, on ne vous donnera jamais la main pour vous guider, vous êtes seul narrateur de vos choix.

Au final, tout cela est surtout mis en place pour cacher le fait que le titre est coupé en 4 arcs narratifs ultras vatas. Qui si vous le souhaitez ou non vous conduira dans les diverses histoires des peuples. Mais sachez que vous n’êtes pas obligé de faire les 3 arcs narratifs, vous pouvez aussi partir vers le chapitre final des le début du titre et rusher le jeu.

Mais alors vous perdrez tout l’aspect social et construction du titre. Sans s’oublier qu’il vous sera possible d’élever diverse petite créature comme dans les mini jeux de Sonic adventure ou il fallait connecter un petit appareille a la console. Ici, c’est le cas aussi, mais il est émulé par votre console.

Du côté du système de combat, les plus jeunes pourraient trouver une grande frustration. Mais il faut imaginer que les combats se déroulent sur un grand damier ou chaque déplacement vous fait avancer d’une case. Une fois que vous aurez compris cela, vous aurez plus facile a prendre en main le système qui est totalement différent d’un secret of mana. Le titre se veut bien plus tactique.

Mais il y a quoi de nouveau ? 

D’une part on retrouve pas mal d’option revue ce qui n’est pas plus mal, mais aussi des décors complètement refait pour être plus agréable. Même si nos personnages dénotent en gardant l’aspect en pixel. Cependant, il est possible de revenir avec des décors en pixel… Mais qui voudrait faire cela ?

On retrouve aussi une option permettant de skip tous les combats du jeu. Sachant que l’évolution se cap sur notre niveau, ce n’est pas une mauvaise chose pour profiter de l’histoire sans avoir a faire des milliers de combats frustrants. Sauf les boss qui reste obligatoire, car important a l’histoire.

Pour le reste, on retrouve aussi une bande son totalement refaire et qui fait plaisir aux oreilles ! Un bijou de nostalgie.

Finalement, ce Legend of Mana s’adresse plus au vieux fan voulant reprendre une louche de nostalgie ou ceux n’ayant pas eu la chance de faire le titre a l’époque. Pour les plus jeunes, le titre se retrouvera trop frustrant et avec des mécaniques totalement dépassées. On regrettera que le remaster soi si basique et n’offre pas du contenu supplémentaire pour allonger sa durée de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici