Test – Scarlet Nexus : Suivez le fil rouge !

0
155

Scarlet Nexus était la petite surprise de l’Inside Xbox s’il y a un an. Si pendant un moment, nous pensions qu’il serait un Exclu Xbox, ce ne fut pas le cas et le titre est sorti sur tous les supports actuels. Ce qui n’est pas plus mal. Surtout que derrière ce titre fort de son animation , on retrouve l’équipe de Tales of Vesperia. Autrement dit, une valeur sure ! Mais voilà, Scarlet Nexus a-t-il tout pour devenir une nouvelle série digne des Tales of ?

Ça brille de partout !

Scarlet Nexus vous placera dans la peau de Yuito ou Kasane dans un monde post apo ou des monstres appelés autres sème le chaos. Et la seule chose qui les retient est la BEA, des équipes de personnes ayant développé des capacités extrasensorielles. Sauf que voilà tous ceux ayant des pouvoirs, ne passe pas forcément dans les équipes de la BEA. Pour cela il faut encore réussir à créer un lien et être dans les meilleures recrues.

Si au premier regars, on se dit que le scénario est anecdotique, en vérité, il est vaste et va vous perdre par moment. Ce qui donne une histoire prenante et riche de rebondissements qui va très souvent vous perdre ou vous faire demander ce qu’il se passe avant de vous reprendre en route…

Le plus frustrant est que pas mal de scène est superbement animée et prenante et une grande partie sera des dialogues statiques avec une vue sur les personnages parlant. Ce qui a le don de sortir le joueur de l’histoire. Cela ne rappellera pas mal d’ancien RPG de chez Bandai Namco ou tout était souvent figé. Ce qui est dommage, car on retrouve tous les types de caractère trouvable dans les animes, les sidas kick, personnage mystérieux, etc., etc.

Sachant que le titre offre comme la saga Persona un moyen de se rapprocher des alliés et petit à petit construire un lien qui vous offrira plus de possibilités en combat. De quoi allonger la durée de vie encore plus.

Un monde sinistré. 

Le titre est surtout fort de son univers. On se retrouve dans un monde similaire a un GITS, entendez par la que les lieux de vie sont colorés et animés. Tandis que le reste du monde est dévasté. Les Autres quand a eu ressemblent fortement a des mix d’éléments mis les uns avec les autres pour donné une vision cauchemardesque des objets. Pour exemple les bouquets de fleurs sur jambes que vous croiserez dès le début du titre.

Pour parfaire tout cela, il fallait des affrontements. Et le coeur du titre est là. On avance souvent dans des environnements variés, mais très couloir ou l’on passe notre temps a fouiller et affronter des ennemis. Ce qui est dommage c’est que les zones de combat sont souvent fermées. On aurait aimé plus de liberté, car on pourrait facilement donner des ressemblances à Scarlet Nexus avec des titres comme Nier Automata, Bayonetta…

Entendez par là que vous allez macher vos boutons d’attaque et de compétences. Surtout que celui-ci vous permettra d’emprunter le pouvoir de vos alliés. Enfin plutôt les mixer avec le vôtre. Par exemple un allier aux attaques de feu vous permettra de transformer vos attaques en attaque de feu, un allié permettant de se dupliquer vous permettra par exemple de dupliquer les objets que vous allez manipuler par la télékinésie et ainsi de suite. Autant dire que ça rajoute pas mal de possibilités de gameplay.

Le défaut viendra souvent de la caméra qui va aller se mettre la ou l’on ne vous plus l’action ou vous cachera les objets utiles en combat. Surtout quand celle-ci est accompagnée de millier d’effet à l’écran… Mais rassuré vous, on s’y fait et on trouve rapidement la parade à ce défaut qui par moment vous mettra dans le mal.

Côté technique, certes le titre n’est pas des plus beau car entre deux Gen. Mais il a la force de n’avoir jamais de chute de FPS. Du moins sur un bon PC ou une des consoles next gen. Pour nous sur PS5 en 4K, nous n’avons rien remarqué appart une grande fluidité agréable pour les longues sessions.

Pour le reste, comptez 20h minimum pour finir un des deux scénarii du titre. Car oui, vous aurez droit à deux visions du titre suivant le héros que vous choisissez. Si la fin est identique, vous aurez un parcours différent, car ceux-ci n’évoluent pas toujours ensemble. Et c’est un plus non négligeable pour tout ceux accrochant à son univers et voulant en savoir plus. Sans oublié qu’un anime est actuellement en cours de diffusion et qu’il devrait apporter encore plus d’information sur l’univers. Autant dire que pour ce titre, Bandai Namco a mis le paquet !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici