Test – The Caligula Effect 2

0
145

The Caligula Effect, si la série ne vous dit toujours rien, sachez que l’on retrouve derrière le nom pas moins que le grand Tadashi Satomi qui fut le scénariste des premiers volets de Persona. Si le premier volet à un peu peiné a se faire une place par chez nous et son remake aussi, le studio n’abandonne rien et revient avec The Caligula Effect 2. Un titre qui ne prend pas beaucoup de risque, mais qui a son propre potentiel. 

Un visiteur venu d’ailleurs…

Alors que le premier titre concluait le scénario de tous ces personnages, pas mal de questions sont restées en suspens. Et il était assez difficile d’imaginer une suite sans être un poil bancale. Et pourtant, c’est le choix du studio que de nous offrir une suite se déroulant peu de temps après les évènements du premier volet.

On en avait fini avec le monde de Möbius et pourtant, une nouvelle vocaloid fait son apparition sous le nom de Regret avec son monde virtuel : Redo. En gros, le pitch reste le même, des humains sont atteints d’une maladie inconnue qui les plonge dans le coma dans notre monde, mais en réalité, les transporte dans ce monde alternatif.

Le pitche de base parait simple et pourtant sans aucun spoil, il est bien plus complexe qu’il n’y parait. Attention cependant, si vous n’avez pas fait le premier titre, vous ne comprendrez pas tout. Et attention encore, si vous êtes anglophobe… Le titre n’est pas traduit en Français dans nos contrées, mais uniquement en anglais.

Du JRPG classique. 

Le titre n’ira pas trier dans l’originalité du genre. On se retrouve dans une construction et des mécaniques purement JRPG. En gros, de l’exploration, des lots et autres PNJ et pas mal de blabla.

En contrepartie, le titre offre des combats assez long et très tactique. Le jeu fonctionne sur un système de temporalité qui vous permettra soit d’enchainer pas mal d’attaques avec en malus le fait que vos ennemis aussi pourront ensuite s’en donner a cœur joie. Ou alors de repousser celle-ci pour ensuite à votre tour enchainer en masse. Cela permettra d’une part de venir à bout d’ennemis faibles rapidement ou au contraire de pouvoir temporiser et prévenir de l’attaque ennemie en car de mise en danger.

Finalement, The Caligula Effect 2 n’est pas un titre qui plaira à tout le monde. D’une part sa lenteur à la Jrpg qui se focalise énormément sur les dialogues en frustrera pas mal. Son système de combat unique lui aussi ne plaira pas à tout le monde. Mais si vous avez aimé les JRPG et aimé un système de combat unique sur une BO qui déboite. Alors vous serez ravis de parcourir cette suite prenante qui a le défaut d’avoir un démarrage trop lent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici