Test – House of Ashes – J’ai déjà vu ca quelques part…

0
128

The Dark Pictures, une série de jeu d’épouvante signé Bandai Namco qui nous revient avec un troisième épisode sous le nom de House of Ashes. On reprend ce qui avait fait les deux premiers volets et on change juste l’histoire. Cette fois-ci, on part pour l’Irak !

Le jeu qui se joue comme un film.

Pour ceux qui ne connaissent pas The Dark Picture, on est sur le genre de jeu qui laisse très peu de place à l’aventure et énormément aux cinématiques avec diverses QTE. En gros, vous allez devoir faire des choix et réussir des actions. Même si certaine réussite d’action ne veut pas forcément dire la survie d’un personnage. C’est là qu’est le sadisme dans cette série. Vos choix… Vos conséquences.

On sera aussi libre par moment d’explorer de petite zone afin de découvrir divers secrets et vision macabre d’un futur. Ce qui pourrait soit vous aiguiller sur comment l’éviter ou au contraire vous conduire a faire diverses erreurs.

On ne vous le cachera pas, c’est l’histoire et sa qualité d’écriture qui encore une fois sauvent les meubles. Le gameplay étant assez secondaire. House of Ashes proposera surtout une histoire prenante, même si pour cet épisode, un poil… trop téléphoné.

Côté graphisme, le titre continue sur sa lancée. On reconnait facilement les acteurs. De plus les animations sont assez soignée et les décors plutôt jolie. Le titre n’est pas une claque visuelle, mais dans son ensemble s’en tire mieux que la plupart des titres se voulant réalistes. On espère cependant que la suite aura droit à un peu plus de finesse avec les consoles de nouvelle génération et les pc actuels permettant tellement plus de réalisme.

C’est pas ma guerre…

Coté histoire, House of Ashes nous conduit en Irak en 2003. Saddam Hussein est mort et les Américains sont encore à la recherche d’arme nucléaire. Du côté des Irakiens, la guerre n’est pas encore finie et ils veulent sauver ce qu’il reste à sauver. C’est dans ce délire qu’une unité est déployée en secret dans les montagnes afin de trouver un silo caché.

Sauf que rien ne se déroulera comme prévu et le silo caché est en réalité un ancien temple rempli de secret datant de l’époque sumérienne. Alors que tout le monde essaye de trouver un moyen de se rassembler et trouver une sortie… Une présence se fait ressentir et les pourchasse.

Voilà sur le papier, cela a l’air énorme. En réalité, étant un gros fan des films Aliens et de Slasher… On est loin des premiers épisodes qui avaient réussi à me surprendre. On a par moment l’impression de voir des passages d’Aliens et des dialogues stéréotypés au possible d’américain en guerre… Ce qui fait que l’on prend pas mal de fou rire à dire ce que vont dire les personnages ou ce qu’il va se passer avant que cela ne se produise avec 90% du temps… Raisons…

Même pas peur !

On ne va pas se mentir, le travaille de doublage, de la bande son ou encore de la mise en scène sont une belle réussite et réussira a tenir en haleine les puristes du genre. Pour les autres ce sera un bon divertissement. De plus, la rejouabilité est assez bonne dans le sens ou plusieurs fins de son disponible en fonction des survivants. Sans oublier qu’il est aussi possible de jouer en coop avec un ami.

Vous bouclerez donc le titre en 5h facilement puis recommencerez plusieurs fois pour réussir une run sans mort. Et autant le dire, cette petite rejouabilité fait toujours plaisir dans ce genre de jeu. Sans oublier tous les collectables à retrouver. Tout est là pour vous faire frissonner quelques heures supplémentaires. Et puis bon… Le titre n’est vendu que 30 euros. Donc on est sur une super ration qualité prix. 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici