Test – Xiaomi Watch S1

0
210

On ne va pas se mentir, toutes les marques essayent d’avoir leurs montres connectées. Xiaomi quand à eux arrive enfin avec un produit qui transpire la classe avec des matériaux dignes du prix… Au programme de l’acier pour le boitier, un verre saphir et un bracelet en cuir sont au programme. Autant dire, la classe d’entrée de jeu.

On reprend la base et on va plus loin.

Concrètement, cette Watch S1 reprend la base de la Mi Watch, mais s’offre le luxe des matériaux. On retrouvera donc les capteurs de base comme le cardiaque et le SpO2, mais dans une version de luxe.

Du côté de l’écran, on est sur du Amoled à un affichage permanent qui pompera un poil la batterie. Et pour le reste on retrouvera : Le GPS double bande, étanchéité 5 ATM, Appels en Bluetooth, regarde sans fil, 12 jours d’autonomie (dans certaines conditions).

Et le tout pour un prix sous les 300 euros. Ce qui est plutôt rare dans cette gamme sachant que les concurrents n’hésiteront pas à chiffrer a 100 euros de plus minimums.

Le prémium selon Xiaomi. 

La Xiaomi Watch S1 est et on ne va pas se mentir, le modèle prémium des montres de la marque. Voir, le modèle prémium de la Mi Watch. La différence entre les deux est que la MI-Watch est full plastique et aime les griffes… Ici, on est sur du solide.

On retrouvera certes du  plastique sous la montre par exemple. Mais le côté et la partie supérieure mixe l’acier brillant et brossé donne un côté classe à tout moment de la journée. Avec son bracelet en cuir, on ne peut pas nier l’envie de la marque à vouloir se frotter au plus grand en prouvant que l’on peut être Prémium et moins chère. Un argument de taille chez Xiaomi.

Du côté du cadran, on retrouve un verre saphir. Celui-ci est résistant aux rayures et protègera l’écran amoled de 1,43 pouce. Attention, résistant aux rayures ne veut pas dire résistant a toutes les rayures.

Pour ce qui est des poignets, la montre n’est clairement pas conçue pour les fins poignets. La montre affichant une largeur de 46 mm, on se rend rapidement compte qu’elle n’ira pas à tout le monde.

Un écran avec des limites…

Du côté de l’écran, on ne va pas se mentir, l’Amoled rend bien et les noirs sont noirs. Le tout fonctionne au poil et est super réactif en toute circonstance. On retrouve aussi tous les raccourcis classiques aux endroits habituels. En gros rien de bien foufou a ce niveau la et logique, on ne va pas réinventer la smartwatch.

On notera cependant, que la montre est connectée en Bluetooth et permet les appels audio, etc. Un point que la Mi Watch n’avait pas. L’autre point c’est que vous pourrez customiser vos widget et cadran depuis votre smartphone avec l’application de Xiaomi. Une application qui vous sera presque obligatoire pour utiliser la montre.

Gros bémol quand on sait que l’application ne propose pas de boutique d’application supplémentaire. Autre point négatif, la montre est NFC, mais impossible de trouver comment relier sa banque a celle-ci. Un comble en 2022 quand on sait que Fitbit le fait depuis avant 2019.

 La batterie ne tient pas 12 jours…

BON, en vrai elle peut tenir 12 jours dans certaines conditions à savoir, sans l’Always on est sans le GPS. Ces deux fonctions mangeront la batterie à une vitesse folle qui vous conduira parfois à ne pas dépasser les deux jours d’autonomie. Ce qui est peu. Mais compréhensible aux vues de ce que l’on demande à la montre.

Heureusement, via son chargeur à induction, la montre passe de 0 à 100 en moins de 2h ce qui est bien pour le citer.

Finalement, on retiendra ce cette montre que sa finition est au top, que son écran lui rend hommage, l’autonomie est assez bonne, le hautparleur pour les appels enfin disponibles et que le bracelet en cuire fini totalement de la rendre prémium. MAIS on notera aussi que le NFC est présent, mais pas utilisé. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici