Test – Outriders

0
215

Les looter Shooter, un style de plus en plus apprécié des joueurs avec entre autres Borderlands ou Destiny. Outriders vient donc mettre un pied dans la fourmilière avec à la production People Can Fly à qui l’on doit entre autres Painkiller, Bulletstorm ou encore Gears of War… Cette TPS d’ailleurs empreinte pas mal du dernier, mais dans son univers propre.

L’anomalie de votre vie. 

Au niveau de l’histoire, la terre est devenue un lieu inhospitalier et l’humanité a dû la fuir pour survivre et c’est une planète inconnue qui fut choisie, car similaire à la terre. Enoch. Sauf que voilà, les premiers contactent sur place ne se sont pas déroulé comme prévu et une anomalie a rayé une grande partie des premiers colons et transformé d’autre.

Après cette phase de découverte de l’univers, le titre vous balancera 30 ans dans le futur ou vous allez redécouvrir un monde totalement différent… Et on s’arrête là pour l’histoire afin de vous laisser profiter totalement du pourquoi et du comment.

Pour ce qui est des cinématiques et du reste de l’histoire cependant, ne vous attendez pas a une grande narration, celle-ci étant basique et le peu de vidéo servira de liaison entre vos diverses missions.

Cependant, ce que l’on a retenu du titre est son univers envoutant et changeant souvent du tout au tout. On est plus sur une sorte de voyage de gros bras vers une solution au problème qu’un titre avec tout un univers centralisé.

Qu’elle est belle ma planète. 

Outriders n’a jamais mis en avant qu’il serait une claque visuelle pour les nouveaux supports et le PC. Mais il arrive cependant à bien profiter du moteur Unreal Engine 4 surtout pour les effets visuels grandement réussis.

Attention cependant de bien vérifier les options sur PC, car le jeu lock les FPS des cinématiques et les saccade sans raison alors que tout le reste est fluide en 60 fps constant et ce même en 4K. Seules les versions console stagneront en 1440p.

Nous passerons ici les problèmes de serveur et diverses déconnexions qui ne sont pas liées au titre lui-même, mais au serveur de jeu à distance. Ce qui a reporté pas mal la date de ce test pour impossibilité de jouer.

Pour finir, on va parler un peu du gameplay. Si tous les titres du genre prônent le fait de rester statique ou de courir choper un soin pour survivre. Outriders joue la carte du shoot non-stop et de ne jamais être statique. Le fait de rester sur place est souvent synonyme de mort sachant que les ennemis viendront de tous les côtés.

Pour vous aider, 4 classes seront disponibles chacune avec leurs propres compétences et arbres de compétences liées. À vous donc de voir ce que vous voulez jouer et comment vous voulez évoluer.

Surtout qu’une fois le titre terminé… l’aventure dans la difficulté et les larmes ne fera que commencer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici